Traduction SEO VS Localisation

par Didier

La traduction et la localisation sont deux termes étroitement liés, souvent confondus et régulièrement utilisés de manière interchangeable.

Le référencement international est en plein essor en conséquence et de plus en plus d’agences de référencement françaises ajoutent le référencement international à leurs spécialités. Mais le référencement international n’est possible qu’avec la traduction et la localisation. Et les agences et sociétés de référencement ne peuvent réussir leurs stratégies de référencement international que si elles comprennent le rôle que la traduction et la localisation du référencement doivent jouer dans ce travail.

Cet article explique certains des termes clés dans le domaine de la traduction et de la localisation SEO. Vous trouverez ainsi de la traduction spécialisé dans les contenus web mais également la localisation de l’ensemble de vos supports afin d’être rapidement visible sur les différents moteurs de recherche.

Nous expliquerons ce dont les sites Web ont besoin en matière de traduction et de localisation SEO, et nous offrirons quelques conseils qui vous aideront à faire de votre stratégie SEO internationale un succès.

Quelle est la différence entre la traduction et la localisation ?

La traduction consiste à traduire un contenu d’une langue (la langue source) à une autre (la langue cible). Cela va de la traduction littérale ou mot à mot à des traductions de haute qualité qui se lisent comme un texte qui a été écrit dans la langue cible. Traduction brute de l’ensemble de vos contenus, elle permet surtout à vos interlocuteurs d’authentifier et de comprendre rédiger dans une langue qu’ils ne parlent pas ou peu. Indispensable pour communiquer efficacement, la traduction est réalisée par un traducteur professionnel qualifié.

La localisation est un terme plus général qui signifie adapter le contenu pour un pays ou un marché spécifique. Elle peut inclure la traduction mais également la transcréation, qui consiste à rédiger un texte de zéro adapté à une audience cible. Concrètement, la localisation nécessite un travail d’adaptation, tant dans les noms propres et les sigles que dans les références culturelles, les traits d’humour mais aussi les unités de mesure et les devises etc. Réalisée par un traducteur spécialisé, il est important que celui-ci ait la langue cible comme langue maternelle. Le processus de localisation sera ainsi plus optimisé et le contenu sera véritablement adapté à la langue cible.

Un traducteur natif justifie, outre une meilleure maîtrise terminologique, une très bonne maîtrise des aspects socio-culturelles et géographiques de la langue visée. L’objectif sera donc de proposer un contenu web ou commercial totalement adapté à l’audience visée.

Exemple pour comprendre la traduction et la localisation

Prenons l’exemple d’une entreprise britannique de commerce électronique qui cherche à se développer en Allemagne et aux États-Unis. La version du site Web de l’entreprise destinée au public allemand devra être traduite en allemand et localisée pour le marché allemand – en d’autres termes, les prix seront changés de GBP en EUR, toute référence à la culture locale britannique sera adaptée au public allemand, etc. Si vous souhaitez développer votre activité en Slovaquie, faire appel à un traducteur slovaque professionnel est vivement recommandé pour la traduction de vos documents.

Pendant ce temps, la version américaine du site Web n’aurait pas besoin d’être traduite mais elle devrait être localisée. Là encore, il s’agit de changer la devise, d’adapter toute référence à la culture britannique au marché américain, de s’assurer que le contenu est adapté au public américain (par exemple, en supprimant toute orthographe britannique ou tout mot spécifique au Royaume-Uni, en changeant le ton pour l’adapter au marché américain).

Traduction et localisation SEO

Jusqu’à une date relativement récente, le SEO était largement ignoré par le secteur de la traduction et l’on parlait peu de traduction SEO et de localisation de mots-clés.

Heureusement, cela est en train de changer. Tout comme le référencement a un rôle clé à jouer dans la visibilité (et donc le succès) des sites web français, la traduction et la localisation des mots clés sont vitales si une entreprise veut réussir les versions internationales de son site Web. Dans certains cas, la simple traduction de vos pages en français est suffisante. Cependant, dans d’autres cas, il faudra réaliser la localisation des différentes pages du site. Il est aussi possible de réaliser la transcréation de vos pages web, en d’autres termes, la réécriture des pages de votre site directement dans la langue cible que vous souhaitez viser. L’avantage de cette pratique est de proposé un contenu spécialement créé pour votre public.

Dépenser des centaines, voire des milliers d’euros pour traduire des sites Web sans prêter attention au référencement et aux mots-clés revient à dépenser des centaines, voire des milliers de d’euros pour un texte parfaitement rédigé pour un site web français sans y intégrer de mots-clés et sans mettre en œuvre une quelconque stratégie de référencement. Le site Web aura peut-être du succès, mais s’il en a, ce sera grâce à la chance plutôt qu’à une stratégie.

Il est alors très important de rédiger des contenus totalement optimisés pour les moteurs de recherche étranger. Un traducteur peut tout à fait réaliser cela, il conviendra tout même de préparer un minimum votre projet de traduction web, grâce à un cahier des charges par exemple.

En quoi consiste la traduction SEO ?

La traduction SEO est le terme générique utilisé pour décrire les traductions qui sont conçues dans l’optique du référencement. Contrairement aux traductions normales, le traducteur doit bien connaître le référencement. Il doit avoir une bonne connaissance du référencement sur page, de l’importance des mots-clés et être capable de mener une recherche de mots-clés dans sa langue maternelle.

Comme les traductions traditionnelles, les traductions SEO concernent le contenu :

  • on-page des sites Web
  • des pages d’accueil
  • des pages de renvoi
  • des pages de produits
  • des articles de blog.

Mais la traduction SEO comprend également la traduction des balises de titre et des méta-descriptions, et peut impliquer la traduction des annonces PPC (Google, Facebook, etc.) ainsi que des inscriptions sur Amazon.

Dans tous ces cas, le traducteur doit intégrer la recherche de mots-clés et les meilleures pratiques de référencement dans le processus de traduction. En d’autres termes, il doit s’assurer qu’il utilise les bons mots-clés et que ces mots-clés sont utilisés correctement. Si un traducteur veut améliorer le référencement SEO, il devra réaliser une traduction SEO mais aussi une localisation afin de maîtriser tous les aspects textuels et de les adapter pour le public cible du site internet. Il est préférable de confier ce type de prestation à un traducteur professionnel justifiant d’une solide expertise dans le domaine du web.

Pour conclure

La traduction SEO offre un avantage à toutes les entreprises qui souhaitent être visibles en ligne. Pour ce faire, il faudra alors mettre au point une stratégie avec votre traducteur et s’assurer que celui-ci soit spécialisé en traduction web, avec une expertise en SEO. Sans cela, vous risqueriez de mal réaliser l’optimisation SEO et votre site pourrait se voir considéré comme une ferme à lien et descendre dans les moteurs de recherche.

La localisation, quant à elle, survient lorsqu’il est indispensable de communiquer pertinemment après de votre audience. Le caractère commercial joue beaucoup et il est important de choisir un traducteur natif qui puisse adapter le contenu original à traduire selon le public cible. Ces deux solutions peuvent s’avérer très utile dans le cadre de votre développement à l’international, l’autre pour être visible, l’autre pour être crédible.

Related Posts