Comment choisir son casque de réalité virtuelle ?

par Didier

Les casques de réalité virtuels sont des appareils électroniques conçus pour simuler des environnements fictifs très réalistes. Ils permettent de regarder des films et de jouer à des jeux vidéo en immersion totale. Aujourd’hui, il existe une multitude de casques de réalité virtuelle. Ce qui ne permet pas toujours d’effectuer un choix judicieux lorsqu’il faut s’en procurer. Or, cela devient un jeu d’enfant lorsque certaines recommandations sont mises en pratique. Quels critères faut-il prendre en compte lors du choix de son casque de réalité virtuelle ?

Quels sont les critères à prendre en considération lors de son choix de casque virtuel ?

Le choix du casque de réalité virtuelle se base sur plusieurs spécificités. Il s’agit notamment de l’immersion, du confort, du contenu, du refroidissement et de l’ingénierie. L’ordre d’importance de ces critères est fonction des préférences et des besoins des utilisateurs. Pour plus d’information sur le sujet, visitez ce guide pour les produits High-Tech.

L’immersion

L’immersion se révèle être la sensation de présence au sein d’un environnement virtuel. Pour faire simple, il s’agit du degré jusqu’auquel le cerveau humain peut se sentir à l’aise dans la réalité fictive créée par le casque. Lorsque l’immersion est grande, l’utilisateur pense qu’il est réellement présent dans l’environnement digital. Par conséquent, le casque de réalité virtuelle à choisir se doit de proposer une expérience immersive sans égale.

De nombreux facteurs peuvent impacter positivement la qualité de l’immersion que propose l’appareil. Parmi ceux-ci, il peut être mis en avant :

  • Le suivi de position

Le suivi de position permet de situer le casque de réalité virtuelle dans l’espace. Lorsque le positional tracking possède une grande précision, la qualité de l’immersion est meilleure. Dans le cas où il existe un écart entre le positionnement de l’utilisateur dans l’environnement réel et virtuel, ce dernier est confronté à d’énormes difficultés.

  • Le suivi en room scale

Afin de réaliser cela, certains capteurs externes sont utilisés. Ceux-ci octroient l’avantage de réaliser un suivi de position très précis dans un espace délimité.

  • Le degré de liberté

Le degré de liberté d’un casque VR (Réalité Virtuelle) n’est autre que le nombre de types de mouvement réalisable par l’utilisateur. Dans le monde de la réalité virtuelle, les visiocasques octroient des degrés de liberté allant de 3DoF à 6DoF (DoF = Degrees of freedom).

Les appareils 3DoF octroient une liberté rotationnelle qui leur permet de détecter les mouvements de tête. Les casques proposant 6DoF intègrent également la liberté de position dans toutes les directions. De tels appareils offrent par conséquent une expérience plus immersive.

  • Le champ de vision ou Field of View (FoV)

Le casque à choisir doit avoir un champ de vision assez large en vue de profiter d’une immersivité accrue. À titre illustratif, le Field of View maximale de l’homme s’estime à 220 °. Or, les casques de réalité virtuelle les plus performants en offrent 200. Les utilisateurs de ces appareils jouissent donc d’une expérience très proche de la vraie vie. Évitez donc d’opter pour des casques VR dont le FoV est trop restreint puisque cela réduit drastiquement la sensation d’immersion totale.

  • Les manettes

L’expérience de réalité virtuelle s’accroît lorsque de bonnes manettes de contrôle sont couplées au casque VR. Ainsi, elles se révèlent être très indispensables pour les gamers. La plupart du temps, les casques 6DoF ont la capacité d’être suivis par ses capteurs.

De plus, elles sont dotées de boutons, de pavé tactile et de gâchettes afin que l’utilisateur puisse exercer un contrôle très précis. À titre d’exemple, c’est grâce à ces manettes que celui-ci parvient à saisir des objets dans l’environnement fictif. Lorsque le casque VR est employé pour visionner du contenu multimédia, une manette 3DoF suffit largement.

  • Le rendu audio

En matière de casque VR, l’audio joue un rôle crucial sur le plan de l’immersion de l’utilisateur. Cela est comparable à ce qui se passe en temps normal dans une salle de cinéma. Assurez-vous d’opter pour des casques VR proposant un rendu sonore de qualité supérieure. Veillez à choisir ceux équipés de haut-parleurs et de microphones haut de gamme. Ces composants vous permettront de communiquer aisément avec d’autres utilisateurs.

Le confort

Il est primordial de prendre en considération le confort que procure le casque virtuel à acheter. En effet, même si l’immersion offerte par l’appareil est excellente, l’utilisateur s’en lassera très vite s’il n’est pas à l’aise. Il s’agit là de ce qui pourrait arriver lorsque le casque VR est :

  • Trop lourd ;
  • Mal équilibré ;
  • Source d’inconfort lors de son port.

Un appareil virtuel digne du nom se doit d’être assez confortable pour être utilisé pendant 1 h au minimum.

Par la même occasion, optez pour un casque VR dont le HMD est équilibré afin que l’utilisateur ressente moins le poids de l’appareil sur son visage. Cela est à prendre en compte, car celui-ci est équipé d’écran situé à l’avant des yeux. Par conséquent, un tel casque impose une certaine pression aussi bien sur le nez qu’au niveau des pommettes. Lorsque vous faites usage d’un appareil de réalité virtuelle mobile, considérez également le poids additionnel du smartphone.

Le confort que peut procurer un casque VR passe également par son ajustement à la taille de la tête de l’utilisateur. C’est pour cela qu’il existe des appareils dotés de sangles modulables. Certains sont même équipés de systèmes ou de mécanismes permettant un ajustement optimal. Les utilisateurs binoclards sont censés choisir des casques VR leur offrant assez d’espace pour porter leurs lunettes en dessous.

Ayez également le réflexe de choisir des casques VR dotés de coussinets pour profiter d’un confort sans pareil. Toutefois, les utilisateurs ayant une peau sensible ont le devoir de contrôler si le matériau employé pour les concevoir est hypoallergénique.

Le refroidissement

Les casques de réalité virtuelle sont des appareils intégrant de nombreux composants électroniques. Ceux-ci chauffent au fur et à mesure qu’ils sont employés. Or, cela pourrait impacter leurs performances. C’est pour éviter cela que vous devez choisir des casques VR ayant de petites bouches d’aération. Il en existe même qui sont dotés de système de refroidissement intégré. C’est là un mécanisme dont bénéficient les casques VR haut de gamme.

La cinétose ou cybercinétose

Lors de l’utilisation de leur casque, de nombreux usagers peuvent être sujets à des symptômes de cinétose. Cela est notamment dû à un taux de rafraîchissement inférieur de l’écran. Les symptômes dont il est question sont les mêmes que :

  • Le mal-être ;
  • Le mal du transport ;
  • Les vertiges ;
  • Les nausées ;
  • Le mal de mer.

Dans l’univers de la VR, de telles sensations de mal-être sont appelées VR Sickness. Pour pallier ces problèmes, il est vivement conseillé d’opter pour les casques ayant un taux de rafraîchissement élevé. La fréquence idéale est 60 Hz même s’il existe des casques VR qui en proposent une qui varie entre 90 et 120 Hz.

L’ingénierie et le design

Le casque virtuel dont vous devez disposer doit vous permettre d’accéder à différents types de contenu. En effet, l’appareil est censé vous faire profiter :

  • De la VR cinématographique ;
  • Du cinéma virtuel ;
  • Du Fish Tank VR ;
  • Du VR ride ;
  • Du Social VR.

En somme, pour choisir efficacement son casque VR il est nécessaire d’opter pour celui qui propose une expérience immersive excellente. Ayez également de porter votre choix sur un appareil confortable et qui bénéficie de systèmes de refroidissement impeccables. Par ailleurs, votre casque est censé vous faire accéder à divers types de contenu virtuel.

Related Posts