4 bonnes pratiques SEO faciles pour optimiser votre référencement naturel en 2024

par Didier

Le référencement naturel peut sembler une jungle impitoyable, mais, quelques bonnes pratiques SEO faciles à mettre en œuvre peuvent vous aider à sortir du lot. 

Dans cet article, nous aborderons 4 bonnes pratiques SEO pour optimiser votre référencement naturel et gagner en visibilité sur les moteurs de recherche.

Sommaire

1/ Trouvez des mots-clés à fort potentiel

Le SEO sans mots-clés, c’est comme tirer des fléchettes sur une cible les yeux bandés. Vous rédigez du contenu sans y voir clair en visant la première page de Google.

Pour sélectionner des mots-clés pertinents, commencez par réfléchir aux termes que votre public cible utilise pour trouver vos produits ou services.

Par exemple, si vous gérez une boutique en ligne de vêtements, des mots-clés comme « chemise en lin » ou « jeans pour hommes » peuvent être appropriés. À l’inverse, des termes comme « psychologue clinicien Strasbourg » ou « améliorer son référencement » ne seront pas pertinents pour votre activité.

Nous recommandons vivement d’utiliser des outils tels que Google Keyword Planner, SEMrush ou Ahrefs pour sélectionner vos mots-clés. Ces outils fournissent des données sur la concurrence et le volume de recherche pour un mot-clé donné.

L’idéal serait de sélectionner un mot-clé avec un grand volume et une concurrence faible pour être facilement bien positionné sur les moteurs de recherche comme Google et attirer beaucoup de visiteurs.

Cependant, dans la pratique, ça n’arrive jamais. Vous devrez jouer à l’équilibriste pour trouver un bon équilibre entre volume et faisabilité.

2/ Créez du contenu en fonction de l’intention de recherche des utilisateurs

L’intention de recherche désigne ce que les utilisateurs veulent accomplir en effectuant une recherche sur Google. Cela va vous aider à créer un contenu qui correspond à ce que veulent vos visiteurs. 

On distingue 4 types d’intention de recherche :

  • S’informer sur un sujet.
  • Faire des recherches pour un achat éventuel.
  • Acheter.
  • Trouver un lien pour se rendre sur un site internet.

S’informer sur un sujet : les mots-clés informationnels

Les mots-clés informationnels sont souvent utilisés par les internautes qui cherchent à obtenir des informations sur un sujet spécifique. Ces mots-clés commencent souvent par des termes interrogatifs comme « où”, « comment”, « qu’est-ce que”, « pourquoi”, etc. Par exemple, « qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer » ou « comment écrire un article de blog ».

Pour répondre efficacement à ces requêtes et fournir les informations nécessaires à votre audience, vous pouvez créer des articles de blog.

Faire des recherches pour un achat éventuel : les mots-clés d’investigation 

Lorsque les internautes cherchent à acheter un produit ou un service, ils utilisent souvent des mots-clés d’investigation. Ces mots-clés reflètent leur intention de comparer, choisir ou rechercher les meilleures options disponibles. Par exemple, des expressions comme “billets d’avion pas chers” ou “Samsung S24 caractéristiques” sont typiquement utilisées.

Pour ce type de mots-clés, vous pouvez créer :

  • Des articles comparatifs : par exemple : “Samsung S24 vs iPhone 15” pour mettre en avant les avantages et inconvénients de chaque produit.
  • Des avis détaillés de produits : par exemple “Huawei p60 avis » pour détailler les performances et les caractéristiques.

Acheter : les mots-clés transactionnels 

Les mots-clés transactionnels sont utilisés par des personnes prêtes à acheter. Par exemple, « commander une pizza en ligne » ou « réservation hôtel F1 Strasbourg ».

Pour répondre à l’intention de recherche de l’internaute, vous pouvez créer :

  • Des pages produits : par exemple, une page présentant les chambres et les tarifs de l’hôtel F1, avec un bouton de réservation.
  • Des pages de prestations : par exemple une page détaillant les services de coaching sportif ou de création de site internet.

Trouver un lien pour se rendre sur un site internet : les mots-clés navigationnels

Les internautes utilisent les mots-clés navigationnels lorsqu’ils recherchent un site spécifique, comme celui d’une entreprise ou une page web qu’ils ont déjà visitée. Par exemple, ils peuvent saisir dans leur moteur de recherche des termes tels que « Galeries Lafayette Strasbourg » ou « l’équipe ».

3/ Optimisez les balises HTML

Pour améliorer la visibilité de votre site dans les résultats de recherche, il est nécessaire d’optimiser vos balises HTML. Ces balises aident les moteurs de recherche à comprendre le contenu de votre page.

La balise Title

La balise Title est le titre de la page qui apparaît dans les résultats de recherche. Pour l’optimiser :

  • Insérez votre mot-clé : essayez de le placer au début de la balise.
  • Rédigez de manière lisible et humaine : évitez d’utiliser des mots de fonction inutiles (comme « et », « le », « de », etc.) tout en gardant une phrase compréhensible pour les utilisateurs.
  • Différenciez de la balise H1 : la balise Title doit être distincte de la balise H1.
  • Respectez la longueur optimale : ne dépassez pas 512 pixels, ce qui correspond à environ à 51 caractères. Cela permet à votre titre d’être affiché dans les résultats de recherche sans être tronqué.

La balise Meta Description

La balise Meta Description résume le contenu de la page et s’affiche sous le titre dans les résultats de recherche. Pour l’optimiser :

  • Décrivez le contenu de la page : les utilisateurs doivent trouver ce qui est décrit dans la balise une fois qu’ils accèdent à votre site, sinon ils risquent de revenir en arrière.
  • Incluez votre mot-clé : même si les moteurs de recherche ne l’utilisent pas directement pour le classement, les utilisateurs se sentent rassurés de le voir dans votre description.
  • Ne dépassez pas 835 pixels, soit environ 84 caractères. Utilisez au maximum la longueur disponible pour donner une description complète sans être coupée dans les résultats de recherche.

Les balises H1 à H6

Ce sont des balises qui structurent votre contenu. Elles divisent votre texte en sous-thèmes et sous-sous-thèmes. 

La balise H1 décrit le thème traité par l’article dans son ensemble. Ensuite, les autres balises sont utilisées pour hiérarchiser les sous-thèmes. Chaque balise H2 est un sous-thème du thème général (la balise parente H1). Chaque balise H3 est un sous-thème du H2 auquel il appartient. Et ainsi de suite.

Placez vos mots-clés dans ces balises Hn et veillez à respecter la taille de 80 caractères maximum.

L’attribut Alt pour les images

Ces attributs décrivent le contenu des images pour les moteurs de recherche et les utilisateurs ayant des déficiences visuelles. 

Remplissez cet attribut en décrivant l’image (maximum 100 caractères). Lorsque c’est pertinent, pensez à renseigner votre mot-clé.

4/ Augmentez votre crédibilité avec des backlinks

Un backlink est un lien sur un autre site web qui pointe vers votre site. Les moteurs de recherche comme Google considèrent les backlinks comme des votes de confiance. Plus vous avez de liens provenant de sites fiables, plus votre site sera perçu comme crédible et pertinent. Cela se traduit par un meilleur classement dans les résultats de recherche.

Achetez des liens sur des plateformes spécialisées

L’achat de liens consiste à payer pour que d’autres sites web insèrent des liens vers votre propre site dans leur contenu. Voici quelques conseils :

  • Choisissez un site en rapport avec votre domaine.
  • Assurez-vous que le site ait une bonne autorité de domaine. Utilisez des outils comme Ahrefs ou SEMrush pour vérifier cela.
  • Vérifiez que le site ait un trafic organique réel. Évitez les sites créés uniquement pour la vente de liens.

Inscrivez votre site dans les annuaires web

Les annuaires web peuvent contribuer modestement à améliorer votre référencement. Ne vous attendez pas à des transformations majeures, mais chaque petit geste compte.

Pour tirer le meilleur parti des annuaires, suivez ces conseils :

  • Recherchez des annuaires qui fournissent des liens en « dofollow ».
  • Variez le contenu soumis aux différents annuaires pour éviter les duplications.
  • Choisissez des annuaires pertinents à votre secteur ou localisés pour une cible géographique spécifique.

Conclusion sur les bonnes pratiques SEO

Nous avons pris le soin de sélectionner que des pratiques faciles à mettre en œuvre. Nous n’avons, par exemple, pas évoqué la partie technique qui est une partie importante du SEO.

Néanmoins, en appliquant ces 4 bonnes pratiques SEO, vous pourrez réellement améliorer la visibilité de votre site web :

  • Trouvez les bons mots-clés. 
  • Créez du contenu en fonction des intentions de recherche.
  • Optimisez vos balises HTML.
  • Obtenez des backlinks de qualité.

Pour plus de conseils sur l’optimisation de votre site, vous pouvez visiter Refined web.

Related Posts