Système d’alarmes incendie : quels sont les différents types d’alarmes incendie

par Didier

Que ce soit au niveau des habitations ou dans certains endroits clés, il est nécessaire de se mettre à l’abri de tous types de risques pour une sécurité sans faille des personnes et des biens. Des dispositifs ont donc été spécifiquement conçus pour aider à atteindre cet objectif. L’alarme incendie est l’un de ces équipements. Découvrez dans cet article la marque leader en équipements de sécurité incendie ainsi que les différents types d’alarmes incendie !

Neutronic, la marque leader en systèmes de sécurité incendie

Les alarmes Neutronic ont des systèmes qui sont en conformité avec les référentiels de qualité comme le marquage CE. Elles sont fabriquées avec un strict respect vis-à-vis des normes NF-SSI / NF-AEAS et EN. La marque Neutronic met sur le marché des alarmes incendie type 2b, type 3 et type 4, avec des systèmes techniques conventionnels et adressables ainsi que des solutions de désenfumage.

Les alarmes Neutronic pour la sécurité incendie sont proposées avec l’objectif majeur de performance et de qualité. Cela garantit une sécurité irréprochable des personnes et des biens.

Un progrès vers l’Alerte Attentat Neutronic

Neutronic a décidé d’agrandir sa gamme afin de réagir aux problématiques liées au confinement ainsi qu’à l’évacuation du public. Cette résolution a été également prise pour faire face au besoin grandissant de la mise en place de solutions pour attentats et alertes intrusions, notamment dans le cadre du Plan Particulier de Mise en Sécurité (PPMS).

De ce fait, Neutronic a mis sur le marché des systèmes de diffusion et de déclenchement d’alerte attentat. Il s’agit d’équipements d’alarme attentat intrusion avec un niveau de fiabilité et d’exigence digne de la marque Neutronic.

Il existe des applications sur lesquelles vous pouvez vous appuyer pour vos projets de mise en sécurité. Vous en découvrirez une en vous frayant un chemin vers https://www.veditec.net/.

A présent que vous en savez un peu plus sur la meilleure marque lorsqu’il est question d’alarmes incendie, il convient d’aborder les différents types qui existent. Sur la question, on distingue au total cinq types d’alarmes qui sont présentés ci-dessous. 

L’alarme Incendie type 1

C’est le plus complet des systèmes. Il est composé d’un Système de Détection d’Incendie (SDI). L’alarme Incendie type 1 comprend :

  • des DM (déclencheurs manuels) : un minuscule bloc qui offre la possibilité de signaler un incendie par soi-même ;
  • des détecteurs d’incendie automatiques ;
  • une source d’alimentation de sécurité (il existe un maintien de l’éclairage de sécurité dans le cas où une coupure d’électricité surviendrait et serait provoquée par l’incendie) ;
  • un tableau de signalisation : il aide à surveiller les zones pourvues de détecteurs ;
  • des diffuseurs visuels et sonores de l’alarme générale. Cette dernière informe les personnes vivant dans un bâtiment des éventuels risques et du besoin d’évacuer.

L’alerte sonore est donnée par un Bloc Autonome d’Alarme Sonore (BAAS) alors que le diffuseur sonore s’attèle à expédier le son normalisé NFS 32001. Le diffuseur visuel, quant à lui, émet un flash rouge ou blanc.

Une alarme incendie type 1 est impérativement appelée à avoir une source d’alimentation de sécurité propre à elle afin de continuer à fonctionner en cas de coupure d’électricité.

L’alarme Incendie type 2A

Les alarmes incendie type 2A sont, de façon impérative, mises en association avec des SSI de catégorie B. Ce système a pour trait caractéristique un Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie (CMSI).

Avec le CMSI, il est possible, à partir d’un ordre de commande manuelle ou d’informations, d’envoyer à des équipements des ordres électriques de commande afin qu’ils assurent les fonctions requises pour la mise en sécurité d’un immeuble en cas d’incendie.

Le CMSI doit aussi se conformer aux exigences de la norme NFS 61-950. Il possède deux fonctions de mise en sécurité qui ont pour tâche de procéder à la collecte des informations provenant du Système de Détection Incendie (SDI) ou des DM (déclencheurs manuels).

Après qu’elle a collecté ces informations, cette paire de fonctions de mise en sécurité s’occupe de la gestion et du déclenchement du processus de désenfumage.

L’alarme Incendie type 2B

Réalisé pour répondre aux exigences qu’impose un système de sécurité incendie de la catégorie C, l’équipement de l’alarme d’incendie type 2B est composé d’un BAAS type Pr (Principal) mis en association avec le BAAS de type Sa (Satellite).

L’utilisateur doit se servir du BAAS Sa (bloc autonome d’alarme sonore satellite) pour procéder à la diffusion du signal d’alarme générale que définissent les règles en vigueur. La boucle de commande s’ouvre à partir du BAAS Pr (bloc autonome d’alarme principal) et déclenche le processus d’alarme pendant 5 minutes.

Une alarme d’incendie type 2B doit être en mesure de fonctionner sans l’alimentation normale. Elle émet un signal d’alarme sonore qui incite à une évacuation urgente. La présence du bloc autonome d’alarme sonore garantit l’émission du signal d’évacuation, même dans le cas où surviendrait une rupture au niveau des câbles de liaison qui relient la centrale aux diffuseurs sonores.

L’alarme incendie type 2B comprend :

  • un tableau de signalisation ;
  • des équipements à commande manuelle ;
  • des émetteurs de l’alarme générale qui sont susceptibles d’être des blocs autonomes ;
  • une source d’alimentation de sécurité.

Il est possible de mettre tous ces éléments en association avec un dispositif de signalisation sonore et optique centralisé.

L’alarme Incendie type 3

Les alarmes incendie type 3 sont composées d’un ou de nombreux BAAS qui, lorsqu’ils sont reliés entre eux, sont en mesure d’orienter une boucle de déclencheurs manuels. Chacun d’eux a une batterie et un diffuseur sonore grâce auxquels le système est en mesure de fonctionner en dépit d’une interruption de l’alimentation secteur.

La boucle de commande, quand elle est ouverte, procède à l’activation du processus d’alarme générale. Dans le cas où un BAAS commencerait à émettre l’alarme incendie, les autres se dépêchent de se déclencher de façon systématique.

La présence de blocs autonomes d’alarme sonore assure l’émission du signal d’évacuation, quand bien même une rupture a lieu au niveau des câbles entre les diffuseurs sonores et la centrale. L’installation doit comporter de façon impérative un BAAS ainsi qu’une télécommande et au moins un déclencheur manuel.

Le BAAS de Type MA est disponible en 4 versions :

  • BAAS – Ma flash ( flash + Marche/arrêt) ;
  • BAAS – Ma (Marche/arrêt) ;
  • BAAS – Ma Me flash (flash + Message enregistré + arrêt) ;
  • BAAS – Ma Me (Message enregistré + Marche/arrêt).

L’alarme Incendie type 4

Il s’agit d’une alarme obligatoire qu’il faut inclure à l’intérieur d’un SSI (Système de Sécurité Incendie) de catégorie E. Elle s’assigne la mission de prévenir les occupants d’un endroit en cas d’incendie. Les alarmes type 4 sont composées au moins de l’équipement d’alarme (EA) ci-après : un diffuseur/ avertisseur sonore et un DM (déclencheur manuel).

L’alarme peut être uniquement enclenchée de façon manuelle, par opposition à un détecteur de gaz ou un système d’alarme avec détection automatique.

Un système d’alarme sonore type 4 donne des avertissements au niveau d’une zone de diffusion d’alarme générale. Le signal sonore qu’il émet est très audible et assez reconnaissable. En dehors de son signal sonore, on associe souvent une alarme de type 4 à un signal flash lumineux de couleur rouge ou blanche.

Celui-ci a la mission d’avertir les personnes malentendantes et sourdes pour les faire déserter au plus vite le lieu menacé à travers les sorties de secours tout en restant en conformité avec le plan d’évacuation. Les issues de secours sont indiquées par des BAES (blocs autonomes d’éclairage de sécurité).

Related Posts

Leave a Comment