Les meilleures techniques de référencement en 2021

par Didier

Chaque année, le référencement change, s’adaptant aux nouveaux besoins des internautes. Il suffit de voir l’augmentation de l’utilisation du mobile, ou à l’attention que Google porte aux sites YMYL (Your Money or Your Life) : une attention qui s’est considérablement accrue avec la diffusion du Covid-19.

C’est pourquoi, si vous voulez que votre site soit le plus performant possible sur les moteurs de recherche pour être trouvé par des clients potentiels, il est essentiel de mettre à jour tous les ans votre stratégie SEO. Nous avons demandé une collaboration avec une agence SEO de Bordeaux pour écrire cet article.

Les backlinks en 2021 : Comment rendre mon site crédible aux yeux du moteur de recherche ?

La notion de backlinks reste et restera : si votre site reçoit un bon nombre de liens entrants provenant de domaines optimisés et faisant autorité, votre site sera boosté. Il vaut mieux un bon site que 10 petits !

Cependant, il existe aussi d’autres techniques pour stimuler ce processus : le maillage interne. L’une d’entre elles est la création d’articles strictement liés à l’activité principale.

Par exemple on peut créér une hiérarchie de pages mère et fille :

La page principale (Mère) sera Entreprise de référencement de site internet à Libourne. On pourrait créer 10 pages de communes proches qui seront (les pages filles) agence de référencement à Saint-Loubès, une autre à Coutras etc… Où on fera un lien interne vers la page principale, qui est l’objectif le plus difficile à obtenir niveau ranking mais aussi le plus intéressant.

Utiliser les outils de google comme la GSC

Cet outil vous permet d’évaluer les performances de votre stratégie de référencement, ainsi que d’identifier les éventuels défauts techniques qui doivent être corrigés sur votre site.

Ce qui distingue cet outil des autres outils du marché comme SEMrush, Ahref… qui montrent le positionnement pour un mot-clé donné est le fait que les données que vous trouvez ici proviennent directement de Google et sont donc fiables à 100%. Voyons brièvement comment fonctionne la console de recherche Google et comment l’utiliser au mieux.

Si vous n’avez pas encore enregistré votre site dans la google search console, vous devez simplement télécharger un fichier HTML et l’insérer dans le dossier racine de votre site. Vous pourrez ensuite le valider sur la GSC.

Connectez-vous au portail et cliquez sur « performance », qui se trouve dans la barre à gauche.

À ce stade, vous serez confronté à un aperçu de votre site, qui tiendra principalement compte du total des clics et des impressions obtenues au cours des 3 derniers mois (mais vous pouvez modifier manuellement la période). Sélectionnez également la position moyenne, qui est fondamentale pour comprendre comment vous êtes positionné pour les mots clés qui vous intéressent pour votre site.

En faisant défiler légèrement, vous trouverez un tableau qui vous indiquera, de gauche à droite :

  • Requête, c’est-à-dire le mot-clé pour lequel vous recevez des visites ;
  • Le nombre total de clics obtenus ;
  • Le nombre total d’impressions obtenues ;
  • La position.

Pourquoi utiliser la console de recherche Google en 2021 ? Cet outil vous permet de trouver les mots clés qui n’ont pas une position optimale (certainement pas sur la première page) mais pour lesquels vous obtenez beaucoup d’impressions. Pourquoi choisir ce genre de mots-clés ? Si, pour une position sous-optimale, ils parviennent encore à obtenir une excellente visibilité, essayez d’imaginer combien d’utilisateurs vous pourriez atteindre en améliorant sensiblement le classement pour ces mots-clés.

Et là on ne parle pas de mots clés avec un potentielle théorique de visiteurs. Le nombre d’impression, est le nombre réel !

Après avoir sélectionné les mots-clés qui vous intéressent, créez un plan éditorial qui vous permet de créer des contenus spécifiques afin de vous positionner correctement.

Ne pas oublier les vieux articles ou les pages zombies

Il y a encore beaucoup de gens qui, une fois qu’ils ont publié un article ou un texte optimisé pour les moteurs de recherche, pensent que leur travail s’arrête là. En réalité, une activité fondamentale du référencement est donnée précisément par l’analyse constante du positionnement, des impressions et des clics obtenus pour chaque contenu. Et, par la suite, le perfectionner et le rendre conforme aux mises à jour de Google.

C’est l’une des principales techniques de référencement de 2021 : étudier quels articles pourraient être plus performants et les enrichir, les perfectionner.

Comment pouvez-vous rendre votre contenu parfait ? Tout d’abord, il est bon d’analyser en amont quels articles sont performants et lesquels ont du mal à trouver leur place sur les moteurs de recherche. Ces données peuvent être facilement obtenues via la GSC, en filtrant cette fois-ci par « pages » :

En cliquant sur les « pages », vous aurez un aperçu complet des articles qui fonctionnent et de ceux qui ne fonctionnent pas, on parle alors de pages zombies, qui sont là mais inutiles. A partir de là, vous pouvez sélectionner le contenu qui a besoin d’un « relooking ».

À ce stade, essayez de comprendre pourquoi l’article en question n’est pas classé, c’est-à-dire pourquoi Google ne l’évalue pas aussi positivement que vous l’auriez souhaité :

  • Le contenu est-il pauvre, pas très approfondi ?
  • Le contenu est-il trop technique et professionnel, même s’il est destiné à un utilisateur ayant peu de connaissances dans votre domaine ?
  • Avez-vous choisi un mot-clé trop compétitif ?

Après avoir trouvé les réponses à vos questions, il vous suffit de commencer l’optimisation de l’article.

Comment optimiser à nouveau votre contenu ? Tout d’abord, étudiez les mouvements de vos concurrents, c’est-à-dire ceux qui vous ont « volé » vos premières places.

  • Pourquoi leurs articles sont-ils considérés comme meilleurs que les vôtres ?
  • Quel style de communication ont-ils utilisé ?
  • Quels aspects ont-ils explorés ?
  • Le nom de domaine est-il plus puissant que le vôtre (richesse des backlinks) ?

Une fois que vous avez analysé les articles de vos concurrents, vous pouvez déterminer ce que vous pouvez faire pour améliorer votre contenu et en faire le meilleur résultat pour l’internaute.

Si nécessaire, faites une comparaison avec des articles que vous avez écrits dans le passé et qui donnent de bons résultats, pour comprendre les différences.

Vous pouvez utiliser des outils pour améliorer la richesse de votre contenu comme 1fr, yourtextguru ou encore textfocus. Ces outils pourraient vous donner des idées pertinentes de contenu (champ sémantique) à ajouter à votre article. Attention malgré tout à ne pas écrire votre article pour Google en cherchant à le sur-optimiser pour satisfaire les outils pour améliorer le contenu. Pensez également à ajouter différents médias qui pourraient enrichir votre texte et améliorer la satisfaction de vos lecteurs.

Il est important de toujours contrôler le temps que passent vos lecteurs à lire vos articles, plus ils restent longtemps, plus ils lisent entièrement le texte, plus ils lisent d’autres articles sur votre site plus Google vous positionnera correctement.

En ce qui concerne les médias, vous devez dès que vous le pouvez ajouter des médias nouveaux qui ne sont pas présent sur la toile et qui peuvent intéresser votre lecteur.

N’oubliez pas que les mises à jour des pages du site sont évaluées positivement par les algorithmes de Google. L’ajout de nouveaux détails de temps en temps en fera de véritables guides remplis de nouveaux paragraphes, qui attireront davantage l’attention des utilisateurs.

Une fois que vous avez republié votre article, n’oubliez pas de le promouvoir au sein des réseaux sociaux ou dans vos newsletters pour lui donner la visibilité qu’il mérite.

Conclusion

Dans cet article, nous avons vu les techniques de référencement de 2021 pour réussir à atteindre la position très appréciée de Top 0 sur les moteurs de recherche. La pierre angulaire de la stratégie réside dans l’importance du contenu, c’est-à-dire des articles de blog ou des textes de page, qui doivent être optimisés pour les nouveaux mots-clés, liés entre eux. Tout passe également par une excellente expérience utilisateur, une vision plus « vocale » et moins schématique du mot-clé et l’inévitable activité de « Guest Blogging ».

Related Posts

Leave a Comment