Langage DAX : qu’est-ce que c’est concrètement ?

par Didier

Nombreux sont les logiciels et les plateformes qui facilitent des opérations complexes, notamment au sein des entreprises. Mais tout le monde ne peut se servir de ces outils puisqu’il faut en maîtriser les différentes fonctionnalités pour les utiliser correctement.

Si vous êtes un utilisateur qui ne s’est pas encore familiarisé avec Power Pivot dans Excel ou avec les projets de modèles tabulaires SQL Server Analysis Services (SSAS), vous vous demandez sans doute ce qu’est réellement le langage DAX et ce à quoi il sert. Voici donc ce qu’il faut savoir à propos de ce langage.

Langage DAX : qu’est-ce que c’est ?

Le langage DAX, acronyme anglais de Data Analysis Expressions représente une collection de fonctions, d’opérateurs et de constantes. Ces trois composantes peuvent être utilisées dans une formule ou dans une expression pour calculer et/ou retourner une ou plusieurs valeurs. Pour faire plus simple, le langage DAX est utilisé :

  • pour créer des tableaux de bord flexibles et faciles à mettre à jour ;
  • dans les vues Donnée et Rapport de Power BI pour le formatage ;
  • et pour programmer des données.

Le langage DAX est également disponible dans d’autres solutions Microsoft comme Power Pivot (Excel) et le modèle tabulaire SSAS.

Quel est l’intérêt de maîtriser le langage DAX ?

Créer un fichier Power BI Desktop et y importer des données n’a généralement rien de complexe pour un utilisateur initié. Par contre, la situation devient difficile si vous devez par exemple calculer la croissance année après année en comparaison avec les tendances du marché.

C’est alors là qu’intervient le langage DAX. En effet, les différentes composantes du langage DAX, notamment les formules DAX proposent des moyens de résoudre des problèmes semblables à celui qui a été mentionné plus haut et bien plus encore. De ce fait, maîtriser les rouages du langage DAX vous donne l’avantage de tirer le meilleur de Power BI ou d’Excel (Power Pivot).

Ces deux logiciels permettent de résoudre des problèmes concrets dans une entreprise à travers l’analyse de données brutes. Le langage DAX leur permet de remplir cette mission avec brio. Si vous le souhaitez, vous pouvez dès maintenant bénéficier d’une introduction complète au langage DAX afin de peaufiner votre utilisation de ces logiciels de traitement de données.

Quels sont les prérequis pour être initié au langage DAX ?

Il n’y a a priori pas de prérequis obligatoires, sinon une connaissance minimale d’Excel ou de Power BI. Si vous n’en avez pas, l’idéal serait de commencer par suivre une formation à Excel et/ou à Power BI. Si vous maîtrisez déjà la création de formules dans Microsoft Excel, cela vous sera d’une grande aide puisque vous aurez plus de facilité à comprendre le langage DAX.

Ajouter le langage DAX à sa mention Power BI pour faire la différence sur son CV

Avant toute chose, il faut savoir que Power BI est une solution d’analyse de données Microsoft, grâce à laquelle un utilisateur peut transformer des données brutes en éléments visuels facilement lisibles et analysables.

Cette solution a pour objectif final de guider les entreprises dans les prises de décisions stratégiques. Pour faire plus simple, Power BI permet à l’utilisateur d’avoir accès à des outils de traitement de données tels que les tableaux de bord et les rapports.

La mention Power BI n’est autre que le fait de posséder les compétences d’utilisation de Power BI, permettant de participer activement au processus décisionnel d’une entreprise. Pour avoir la mention Power BI sur votre CV, il suffit de suivre une formation de qualité à Power BI afin de pouvoir le mentionner sur son CV.

Pour vous donner une idée plus concrète de la manière dont Power BI peut faire de vous un acteur du processus décisionnel d’une entreprise, voici quelques-unes de ses fonctionnalités. Power BI permet :

  • de modéliser et de visualiser plus facilement les données d’une entreprise ;
  • d’obtenir avec plus de facilité, des insights pour améliorer les discours et les offres de l’entreprise, de manière à optimiser leurs chances de plaire aux clients ;
  • et de baser les prises de décisions sur des arguments solides et précis.

Toutes ces fonctionnalités sont perfectibles, et ce, grâce au langage DAX. C’est pour cela qu’ajouter une maîtrise du langage DAX à votre formation Power BI vous donne une longueur d’avance sur vos concurrents.

De plus, Power BI est doté d’un chiffrement de bout en bout qui garantit la protection des données de l’entreprise. Ce logiciel est donc devenu une nécessité pour toutes les entreprises qui souhaitent évoluer vite et sûrement.

Ajouter le langage DAX à sa mention Excel pour faire la différence sur son CV

Tout comme Power BI, Excel offre de nombreuses fonctionnalités de traitement de données. Ce logiciel est un véritable passe-partout permettant aux entreprises d’organiser et d’ordonner bon nombre de tâches de gestion.

Avec Excel, la réalisation rapide des calculs complexes et la création de tableaux croisés dynamiques et de feuilles de calcul personnalisées deviennent un jeu. Cet outil Microsoft est également utile aux entreprises dans la réalisation de calculs ordonnés, de tris, de graphismes, de macros, de factures, etc.

Pour faire court, les entreprises ne peuvent se passer d’Excel, qu’il s’agisse de TPE, de PME, de grandes ou de très grandes entreprises.

Contrairement à Power BI, Excel est un logiciel beaucoup plus souple et accessible à tous. Néanmoins, pour connaître et maîtriser ses fonctions les plus précises et les plus utiles aux entreprises, il est important de suivre une formation adaptée. Cette formation se divise généralement en divers niveaux ou modules, à travers lesquels les formés apprennent point par point, l’utilisation des diverses fonctionnalités du logiciel.

En effet, chacune de ces dernières est assez volumineuse et demande des apprentissages clairs et détaillés. Parmi ces modules apparaît la formation au langage DAX. Entre autres, une formation à Excel permet de savoir :

  • réaliser une modélisation financière ;
  • élaborer des tableaux de bord ;
  • et concevoir des outils de gestion.

Dans tous les cas, le langage DAX permet d’approfondir ces fonctionnalités et donc de bénéficier de toute la puissance que peut offrir le logiciel.

En quoi la maîtrise du langage DAX permet-elle de donner du poids à son CV ?

Pour commencer, certains métiers astreignent à la maîtrise de Microsoft Excel. Parmi ces professions figurent les métiers de secrétariat (assistant administratif), de comptable, de responsable logistique, de chef de projets, d’analyste financier et de journaliste de données.

Il en retourne dans ces différents secteurs, tous les postulants avertis auront nécessairement la mention Excel sur leur CV, mais tous n’auront pas forcément la maîtrise du langage DAX. Cette compétence supplémentaire vous donne donc un plus face à vos concurrents.

En dehors des professions exigeant l’utilisation d’Excel, les entreprises dont les employés n’ont pas de connaissances en la matière préfèrent généralement employer des postulants ayant déjà la mention Excel sur leur CV. En effet, faire former leurs anciennes équipes représente pour eux de nouvelles dépenses qui pourraient s’avérer vaines. Rien ne garantit que les formations initiées seront concluantes.

Dans un métier où vos concurrents ne se sentent pas obligés d’avoir la mention Excel, vous les battez déjà avec votre connaissance du logiciel. Quant à la maîtrise du langage DAX, elle constitue la cerise sur le gâteau.

Voilà ! Vous savez désormais l’essentiel sur le langage DAX et sur l’importance de sa maîtrise.

Related Posts

Leave a Comment